The End of Industry – Peter Mitchell & John Myers

Exposition The End of Industry avec Peter Mitchell et John Myers du 8 septembre au 28 novembre 2020

C’est en parcourant plus de 500 négatifs couleurs inédits de Peter Mitchell (né en 1943) que John Myers (né en 1944) a proposé de réunir leurs deux écritures photographiques autour de la thématique de la désindustrialisation du Nord de l’Angleterre dans les années 1970-1980. Quarante ans plus tard, les photographies de cette exposition résonnent avec l’actuelle crise économique qui touche de plein fouet le Royaume-Uni.

Pionnier de la photographie couleur en Angleterre, Peter Mitchell propose une typographie d’une ville empreinte d’histoire exposée aux changements urbains. Ses photographies d’enseignes, d’immeubles en béton et de bâtiments victoriens laissés à l’abandon documentent le déclin progressif de la ville de Leeds des années 1970-1980.

La série d’images en noir et blanc de Myers réalisée entre 1981 et 1988 montre la destruction de la région des West Midlands surnommée « The Black Country » pendant l’ère Thatcher : dépôt de bilan, fermetures d’usines, laissent au chômage des milliers de personnes. C’est ce changement rapide et irréversible que John Myers saisit avec une certaine brutalité dans la tradition des photographes documentaires américains du début du XXe siècle. Comme le note Myers dans son livre The End of Industry (RRB, 2019) :

« Ce n’est que récemment que j’ai commencé à me rendre compte que, dans leur manière modeste et incomplète, ces photographies saisissent l’un des changements majeurs du paysage et de la société britanniques au cours de la dernière moitié du XXe siècle : la fin de la société industrielle et l’émergence du monde de la grande distribution. »

Dossier de presse de l’exposition

Photographe